Cabinet Bertrand

Vente immobilière : ça se passe comment avec une agence ?

Partager sur :
Vente immobilière : ça se passe comment avec une agence ?

Vous voulez vendre votre bien immobilier en passant par une agence ? Expert dans son domaine, l'agent immobilier vous accompagnera depuis l'estimation de bien jusqu'à l'acte de vente. Vous voulez tout savoir ? Ça tombe bien, on a prévu de tout vous expliquer, étape par étape.

Vente immobilière, étape 1 : estimation du prix

 

Pas facile d'estimer le prix de votre bien quand vous ne connaissez pas les prix du marché. No stress ! En passant par une agence, le professionnel du secteur chargé de cette tâche analysera pour vous, et en toute objectivité, votre logement, ses qualités, comme ses défauts. 

Et comme c'est un pro qui connaît parfaitement les tarifs pratiqués dans votre secteur, il pourra vous proposer un prix de vente juste, sans surestimer la valeur de votre bien. Parce qu'on ne va pas se le cacher, avec une surestimation, le risque serait de ne pas réussir à vendre le bien. Une maison trop chère, ça intéresse qui ?

Et parce que nous avons à cœur de vous faciliter la vie, chez Meilleurs Agents, nous avons créé un outil d'estimation immobilière très pratique pour évaluer le prix de votre bien. Notre simulateur est simple, rapide, fiable et précis… alors n'hésitez pas à l'utiliser !

Étape 2 : diffusion de l’annonce

Le prix est estimé ? Alors place à l'annonce ! Votre agence mettra tout en place pour diffuser largement l'annonce de votre bien (internet, presse, etc.). De votre côté, vous pourrez tranquillement préparer votre logement pour les visites.  Pas de souci à vous faire pour ces dernières, c'est encore l'agence qui s'en occupe ! L’agent se chargera : 

  • de prendre les appels des potentiels visiteurs ;
  • de répondre aux questions sur le bien ;
  • d’organiser le planning des visites ;
  • d’être présent lors des visites, et de mettre en valeur votre logement.

Étape 3 : préparation des documents à fournir pour la vente d'un bien immobilier

Vous ne vous y attendiez sûrement pas, mais c'est certainement cette étape qui sera la plus fastidieuse ! La paperasse, personne n'aime ça, mais il faut bien s’y coller… 

N’attendez pas qu’un visiteur vous ait proposé une offre d’achat pour préparer les documents nécessaires à la vente ! Dès que l’annonce est en ligne, vous pouvez déjà commencer à réunir les pièces suivantes.

Les documents juridiques

  • Le titre de votre propriété,
  • ou un acte de partage,
  • ou un acte de donation,
  • ou une attestation de propriété, dans le cadre d’une succession.

Votre bien fait partie d’une copropriété ? Alors pas le choix, vous devrez aussi fournir : 

  • les informations concernant le syndicat de copropriété (nom et adresse),
  • le règlement de la copropriété,
  • la superficie du lot (selon la loi Carrez),
  • l’état descriptif de division (EDD),
  • les trois derniers procès-verbaux d’assemblées générales,
  • le carnet d’entretien de l’immeuble,
  • les droits et obligations des copropriétaires (notice d’information).

Les documents financiers

  • une copie de vos avis de taxe foncière,
  • le montant des avances pour provision et du fonds de roulement, dans le cas d’une copropriété.

Les documents techniques

Allez, c’est presque fini ! Last but not least… 

  • Tous les documents relatifs aux travaux réalisés dans le logement (permis de construire, autorisations de travaux, factures, etc.),
  • Un document attestant de la présence d’un détecteur de fumée dans l’habitation (obligatoire),
  • Les plans du bien,
  • Le Dossier Diagnostic Technique (DDT) qui réunit une dizaine de diagnostics, dont le fameux DPE of course (Diagnostic de Performance Énergétique).

Étape 4 : signature de la promesse de vente

ORPI FDI L'agence des 3 vallées - 6 compromis de vente pour ce mois de  février ! Bravo à Florence et Gaby pour leur travail ! 👏 Les 10 choses à  faire

On passe aux choses sérieuses avec la promesse de vente. C’est une sorte d’avant-contrat qui engage le vendeur comme l’acquéreur. Ce contrat est signé en présence des deux parties et devant l’agent immobilier, mais sans nécessiter obligatoirement la présence du notaire. 

Une fois qu’il est signé, vous avez une dizaine de jours pour le déposer au service des impôts. Surtout, ne zappez pas cette étape, car si ce délai n’est pas respecté, la promesse de vente est tout simplement considérée comme nulle !

Étape 5 : délai de rétractation des acquéreurs

À ce stade, il vous faudra prendre votre mal en patience. Parce qu'une fois que l’acquéreur réceptionne la promesse de vente, il dispose d’un délai de dix jours pour se rétracter. Il va vous falloir patienter dix longues journées pour être sûr que votre acheteur n’a pas changé d’avis. Si jamais il veut se rétracter après ce délai, il devra vous verser des dommages et intérêts.

Étape 6 : signature de l’acte authentique de vente

Le notaire : conseil et expert en immobilier

Voilà, le grand jour est arrivé ! L’acheteur et vous allez pouvoir signer l’acte de vente. Notez que l’acte authentique de vente intervient seulement une fois : 

  • que le droit de préemption de la mairie est levé,
  • et que les conditions suspensives de la vente sont réalisées (il s’agit le plus souvent de l’obtention d’un crédit immobilier par l’acheteur). 

À cette étape décisive, un notaire sera présent, voire deux si le vendeur décide de ne pas faire appel au même notaire que le vôtre. Dans ce dernier cas, les frais de notaire sont tout simplement partagés équitablement entre les deux clercs.

Comment se passe la vente d'une maison chez le notaire ?

En bonus, nous avons voulu vous expliquer en détails comment se passe la vente d’un appartement chez le notaire. (Ou d’une maison, hein, ça c’est vous qui savez, pas nous). 

On s’est dit que ça vous intéresserait, parce qu’à ce moment décisif, la présence du notaire est indispensable. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est responsable du bon déroulement de la transaction, et dans le respect des normes dictées par la loi. 

Qu’il s’agisse d’une vente d’appartement ou de maison, le processus est le même. L’acte de vente intervient généralement trois mois après la signature du compromis de vente, et se passe directement chez le notaire.

Dans un premier temps, le clerc relit l’acte authentique à voix haute. Une fois que c’est fait, vous allez enfin pouvoir apposer votre signature en bas de la page ! L’acheteur fait la même chose, puis il reçoit une attestation de propriété par le notaire. Ce dernier garde l’original du contrat de vente pour procéder à la publication au service de la publicité foncière.

Une copie de l’acte authentique de vente est envoyée au nouveau propriétaire quelques mois plus tard. 

Une fois l’acte signé, on passe aux choses sérieuses puisque l’acheteur va vous régler le prix du bien. Il paiera également les frais de notaire, ainsi que les honoraires de l’agent immobilier. 

Votre mission à ce moment-là sera de remettre les clefs du bien au nouveau propriétaire avec, en option, la petite larme à l’œil. Notez la belle symbolique de ce geste : le transfert de propriété contenu dans de si petites clefs !

Bon à savoir

L’acheteur a droit à une dernière visite avant la signature de l’acte authentique de vente. Cette ultime visite lui permettra de vérifier que le bien est conforme à la description faite dans le contrat. Eh oui, ce serait dommage pour lui que vous partiez avec les toilettes ou les volets !

 

ORPI Cabinet Bertrand partenaire de :